Alexandre Najjar

Né à Beyrouth en 1967, Alexandre Najjar est un écrivain francophone reconnu, à l’œuvre foisonnante. Il a à son actif une trentaine de romans, récits, poèmes, essais, traduits dans douze langues, dont Khalil Gibran, L’École de la guerre, Le Roman de Beyrouth, Berlin 36, Le Dictionnaire amoureux du Liban, Harry et Franz, La Couronne du diable. Il a été plusieurs fois récompensé en France comme au Liban par de nombreux prix littéraires. Il obtient en 2020 la Médaille d’or de la Renaissance française pour l’ensemble de son œuvre, une médaille qu’il avait dédié à Beyrouth. En 2021, il est lauréat du Grand Prix de la Francophonie décerné par l’Académie Française. Avocat de profession, il dirige aussi le supplément de L’Orient-Le Jour, L’Orient Littéraire.