bandeau du haut
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

Edito 2017

Du 17 au 24 mai 2017
la 3e édition du festival

LE MOT DE FLORENCE BERTHOUT

Dans le Ve arrondissement,
territoire de culture,
berceau historique des
universités, le livre a toujours
occupé une place à
part. Dans notre quartier
plus qu’ailleurs, pousser
la porte d’une librairie,
entrer dans une bibliothèque,
ouvrir un livre,
c’est prendre part à une histoire séculaire, c’est
prendre conscience de ce qui a forgé l’âme et
l’identité de cet arrondissement.
Célébrer le livre, remettre à l’honneur ce formidable
vecteur d’émancipation, telle est l’ambition du festival
Quartier du Livre, qui, pour la troisième année
consécutive, rassemble au coeur de la capitale les
amoureux de l’écrit et des belles-lettres : lecteurs,
libraires, maisons d’édition, auteurs, bibliothèques,
institutions culturelles et commerçants.
Du 17 au 24 mai, ce sont plus de 250 événements
qui sont organisés pour mettre en valeur le livre
et la littérature sous toutes leurs formes. Ateliers
d’écritures, conférences, débats, rencontres et
dédicaces, balades littéraires, autant de surprises
qui vous attendent au cœur du Quartier latin.
Profitons des beaux jours de printemps pour flâner
dans ces rues pavées chargées d’histoire, en
nous interrogeant sur les mystères de la grande
beauté littéraire.
Je vous souhaite un excellent festival Quartier du
Livre 2017 et remercie chaleureusement tous les
publics et tous les talents qui contribuent chaque
année à son succès.

Florence BERTHOUT
Maire du Ve arrondissement
Conseillère régionale d’Île-de-France

LE MOT DE LA MARRAINE DE LA TROISIEME EDITION

Qu’un quartier entier fête
le livre, voilà une bonne
nouvelle !
Car les livres nous invitent
dans un espace mouvant,
changeant, jamais figé.
Les livres nous emmènent,
nous guident, mais aussi
nous laissent bâtir entre
leurs lignes, dans les blancs de l’histoire ou du texte.
Lire, c’est aller à la rencontre de l’autre, toujours.
Prendre le risque de ressentir, de penser, de réfléchir
différemment. Lire, c’est faire le choix de l’ouverture,
de l’aventure. Lire, c’est accueillir.
Pour moi, la lecture est depuis longtemps une
manière d’être au monde, de tenter de le comprendre.
Aujourd’hui, plus que jamais, une
nécessité.
Alors réjouissons-nous de ces moments qui nous
réunirons autour de tous ces événements (lectures,
débats, de dédicaces, conférences…).
N’hésitons pas à nous perdre, à sortir de nos trajectoires
et de nos sentiers battus. Les livres sont
des balises qui toujours nous éclairent.
Je vous souhaite à tous une belle

Delphine de VIGAN
Marraine de la 3e édition
du festival Quartier du Livre

Agenda